Croisière en mer

Croisière aux Antilles

  • Plage de Martinique

  • Plage de La Romana

  • Arrivée du Navire

  • Chambre

  • Piscine

  • Restaurant

  • Salle de sport

France Antilles, République Dominicaine

Durée : 8 jours / 7 nuits
2020
20 participants minimum.
Au départ de : Paris

A PARTIR DE 1330€

Atouts

  • Croisière 8 jours / 7 nuits avec le vol de Paris inclus.
  • Profitez d'escales longues et originales.
  • Formule pension complète.
  • Bateau  moderne.

Programme

VOTRE ITINÉRAIRE DE CROISIÈRE

JOUR PORT   ARRIVÉE   DÉPART
1 POINTE-A-PITRE (GUADELOUPE) 21H00
2 PHILLIPSBURG (SAINT-MARTIN) 09H00 15H00
3 LA ROMANA (REPUBLIQUE DOMINICAINE) 13H00 23H00
4 ROAD TOWN (ÎLES VIERGES) 14H00 19H00
5 SAINT-JOHN (ANTIGUA/BARBADE) 08H00 18H00
6 FORT DE FRANCE (MARTINIQUE) 08H00 21H00
7 CASTRIES (SAINTE LUCIE) 08H00 18H00
8 POINTE A PITRE (GUADELOUPE) 08H00

 

VOS ESCALES

 

Pointe-à-Pitre – Guadeloupe

Posée sur l’arc des Petites Antilles, la Guadeloupe reste, vue d’avion, l’île la plus étendue, la plus belle aussi peut-être de l’archipel, à la fois battue par l’Atlantique et bercée par la mer des Caraïbes.

Philisburg – Saint Martin

A 250 km au nord de la Guadeloupe, l’île fut découverte par Christophe Colomb le 11 novembre 1493, jour de la Saint Martin. En 1648, lors d’une course à pied historique, elle fut partagée en une partie hollandaise et une partie française (3/5ème du territoire), partage marqué par une frontière plutôt symbolique. Philipsburg, capitale de la partie hollandaise est un paradis pour le shopping, unique dans les Caraïbes, tandis que Marigot, la capitale française offre un marché coloré et quelques boutiques chics.

La Romana – République Dominicaine

La Romana, troisième ville de la République Dominicaine, doit son nom à une grande balance  romaine qui servait à peser les marchandises au XVIème siècle de ce port de commerce. Aujourd’hui c’est une station balnéaire réputée pour son infrastructure hôtelière et ses plages de sable fin. Mais l’attrait principal de La Romana, c’est le domaine de Casa de Campo, un impressionnant complexe hôtelier situé en périphérie Est de la ville, constitué de dizaines de villas de luxe et du site d’Altos de Chavon, reconstitution d’un village médiéval méditerranéen.

Fort de France – Martinique  

Fort-de-France se découvre comme un livre dont on tourne les pages, allant de monuments en lieux de mémoire, de paysages multiples en sites insolites, de quartier en quartier, de rues en ruelles, admirant sa palette de couleurs…

Saint-Domingue – République Dominicaine

Première ville européenne du Nouveau Monde et plus grande ville des Caraïbes avec ses 3 millions d’habitants, Saint-Domingue, la capitale, a bien gardé les traces de l’histoire coloniale et la partie historique de la ville a été classée au patrimoine culturel de l’humanité par l’Unesco en 1990. La visite du quartier colonial débute par la Calle de las Damas, la rue pavée la plus ancienne qui accueille de sublimes maisons coloniales et la forteresse d’Ozama. Au bout de celle-ci, on aperçoit la maison de Colomb, puis la place de l’Hispanidad où se trouve l’Alcazar de Colon, un magnifique palais transformé en musée qui domine le port de la ville. La cathédrale Santa Maria La Menor, en face du parc Colomb, de style gothico-plateresque, fut la première cathédrale construite en Amérique. Le centre culturel dans un autre quartier, regroupe plusieurs musées (musée de l’Homme, musée d’Art moderne) et le Théâtre national.

Saint John – Antigua

L’île aux 365 plages abrite un magnifique parc national qui abrite le ‘Port anglais’ et le chantier naval de Nelson (Nelson Dockyards) qui y servit durant le XVIIIème siècle. Nelson Dockyards, situés près de Falmouth, avaient pour but d’abriter les vaisseaux britanniques dont la mission était de protéger les possessions britanniques dans les Antilles.

Road Town – Tortola

Road Town a gardé un charme et une ambiance assez pittoresques. La rue principale, Main Street, près du front de mer, accueille des maisons de bois ou de briques, peintes de toutes les couleurs. Un adorable bâtiment de style indien, hébergeant le petit musée du Folklore, est à voir, ainsi que le jardin botanique. Le calme des lieux permet de s’évader dans un espace naturel pour découvrir des plantes et des fleurs dont des orchidées .

Castries – Sainte-Lucie

Au-delà des palmiers et des merveilleuses plages de la Vigie, de Réduit, de Choc, on a grand plaisir à découvrir les villages de pécheurs de Soufrière, Anse la Raye ou Marigot. Après avoir changé 14 fois de souveraineté entre le XVIIème  et le XVIIIème siècle, Ste Lucie est devenue indépendante au XXème siècle et membre du Commonwealth. Ne ratez pas l’occasion de visiter l’intérieur des terres et d’accéder aux 2 pitons, le symbole de cette île.